LITANIES REPARATRICES

 

 

 

 

LES LITANIES REPARATRICES A NOTRE-DAME DE LA SALETTE



Ô Cœur Immaculé de Marie, refuge des pécheurs, recevez l’Amende honorable que nous faisons ici pour notre patrie, et présentez-la au Père des miséricordes !... au Cœur de votre Fils, notre divin Rédempteur !... et à l’Esprit de lumière, qui touche et convertit les âmes, afin de la faire favorablement accepter, malgré la grandeur de nos fautes.

Dieu Tout-Puissant et Eternel : depuis 200 ans, la France chrétienne vous offense en abandonnant sa vocation et en se faisant infidèle.  
Nous le confessons, Seigneur !

Elle oublie les bienfaits dont vous l’avez comblée pendant quatorze siècles !
Nous le confessons, Seigneur !

Elle vit sans Vous… bannissant de ses lois et de ses mœurs jusqu’à votre souvenir.
Nous le confessons, Seigneur !

Elle tolère honteusement que des voix impies blasphèment votre saint Nom, nient votre gouvernement des choses du peuple, et jusqu’à votre existence.
Nous le confessons, Seigneur !

Elle rompt publiquement avec vos commandements, violant vos sabbats, méprisant vos jeûnes, et discutant l’autorité de votre Eglise.
 Nous le confessons, Seigneur !

Elle abaisse la dignité du mariage, et laisse pénétrer dans l’éducation jusque-là si religieuse des enfants, une indifférence qui va jusqu’à l’athéisme.

Nous le confessons, Seigneur !

Cette infidélité, pour ainsi dire nationale, a produit tous les fléaux qui nous accablent.
Nous le confessons, Seigneur !

C’est à cause de ce péché que la France (si longtemps triomphante, lorsqu’elle pensait et agissait comme fille aînée de l’Eglise) a été humiliée, vaincue et frappée de vertige !
Nous le confessons, Seigneur !


Mais ce n’est pas seulement parce qu’il a causé nos malheurs que nous pleurons ce péché devant Vous !... Nous le pleurons surtout comme un outrage à votre Majesté, et cet outrage,
nous le détestons, Seigneur !

Ce mépris orgueilleux et réfléchi de votre loi, cet abandon systématique de votre culte, consenti par un si grand nombre,
nous le détestons, Seigneur !

Cette volonté arrêtée de vous bannir de notre nation, de nos lois, de nos écoles, pour vivre sans dépendance,
nous la détestons, Seigneur !

Cette recherche sans frein ni limite de tout ce qui flatte la vie des sens, semant sur notre route tant de crimes et de malheurs, et qui préconise la matière en abaissant l’esprit,
nous la détestons, Seigneur !

Enfin cette coupable propagande des doctrines perverses, substituée à l’apostolat du bien que vous aviez confié au cœur et à l’épée de la France,
nous la détestons, Seigneur !


Saints Patrons de la France, saints évêques, saints religieux qui l’aviez rendue si chrétienne,
faites que les châtiments nous éclairent et nous rendent la foi !

Saint Joseph, patron de l’Eglise universelle, la providence des pauvres et des humiliés,
faites que les châtiments nous éclairent et nous rendent la foi.

Ô vous surtout Vierge sainte, ô Marie mère de Dieu, à qui la France a élevé tant de sanctuaires, et sous des noms si chers à nos pères !
Faites que les châtiments nous éclairent et nous rendent la foi !


Ô Marie conçue sans péché, à qui la France a été solennellement consacrée,
ayez pitié de nous !

Ô Marie, refuge des pécheurs, si ardemment évoquée en France,
priez pour nous !


Seigneur, qui avez dit : « Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et sa justice, et le reste vous sera donné de surcroît », nous venons au milieu des calamités présentes demander à votre Cœur adorable, par Marie et avec Marie, le retour à la Foi des âmes si nombreuses qui, dans la France entière, vivent encore loin de vous !... Exaucez notre prière, et nous avons confiance qu’avec la Foi reviendra le règne de la concorde, de l’honneur et de la paix ! Ainsi soit-il.


Ô Notre-Dame de la Salette qui êtes venue miséricordieusement nous avertir des maux qui nous menaçaient, souvenez-vous que la France est votre fille et que vous êtes notre Mère ! Abrégez le règne de Satan ! Rétablissez le Trône et l’Autel ! Et protégez, pendant la grande tourmente de la Fin des Temps, les âmes de bonne volonté pour que toutes puissent être sauvées et participer au Règne de votre Divin Fils, ainsi soit-il !

Notre-Dame de la Salette, réconciliatrice des pécheurs et annonciatrice du Règne, protégez-nous pendant les événements !

Ainsi soit-il !

Les Trois Jours de Ténèbres.
Les 3 Jours de Ténèbres.

PRELUDE A L’AVERTISSEMENT ?

 

Mes 25 années d’observation des prophéties crédibles de tous les bords, mes informations astrophysiques (NASA) ; me permettent d’avancer quelques hypothèses – concernant  l’avant-Avertissement. Aucune annonce de l’actuel virus par l’Autre Dimension (l’épidémie que nous connaissons est sans commune mesure avec la « peste » dont parle Michel de Nostredame au XVI° siècle et les épidémies annoncées en 1846 par Notre-Dame de La Salette). Or, en cette soirée de l’Annonciation (25 Mars 2020) il m’apparaît que ce virus est un avertissement pour éviter « l’Avertissement » (celui-là, de plus en plus prophétisé – en premier lieu par la Reine des Prophètes). Pourquoi tenter de l’évite, cet Avertissement ? Oh ! Il ne s’agira que d’un confinement de 3 jours. Mais, qui s’aventurera dehors sera foudroyé, asphyxié ou réduit en cendres. Mais il sera impossible de s’éclairer avec quoi que ce soit car il n’y aura plus d’électricité. Mais il n'y aura plus d’internet.

Plus de téléphone. Plus d’ambulances. Plus de médecins. Plus de pharmacies. Plus d’hôpitaux. Des millions de morts par jour…

Alors, les actuelles autruches qui – en ce Mercredi 25 Mars 2020 de l’Annonciation de la Vierge Marie – se terrent la tête dans le sable merdeux de la société muselée par la pensée unique se feront roustir le croupion.

Aujourd’hui, l’avocate du genre humain est la Reine du Ciel. Elle tente de retenir le bras de son Fils. Aussi nous obtient-elle un « petit avertissement » pour éviter « l’Avertissement » ? Et si l’Avertissement survient et n’est pas suivi de « conversion » de l’humanité ; il y aura « le Châtiment » (qui est le vrai secret de Fatima non encore révélé par l’Eglise) : deux tiers de l’humanité disparaîtront.

Maintenant : lorsque la Science conforte les prophéties…

En 1981, La Vierge des Douleurs (Escorial, Espagne) révèle à ses voyant(e)s  « le Châtiment, cette fois-ci, ce ne sera plus l’eau mais le feu, à cause d’un astre qui heurtera la terre »…Des rares personnalités ecclésiales qui ont lu le vrai 3ème secret de Fatima, seul un ecclésiastique a fait la remarque suivante : « le 3ème Secret de Fatima est tellement atroce qui si on le révélait, les confessionnaux de toutes les églises seraient remplis, même le samedi soir ». (Père Malachie Martin, chargé de la Diplomatie au Vatican sous Pie XII, Jean XXIII et Paul VI). A ce même début des années 80 où la Vierge des Douleurs  se manifeste en Espagne, la NASA découvre une planète s’avançant vers la terre et, selon les probabilités des lois astronomiques, passera entre le Soleil et la Terre (d’où 3 jours de ténèbres). Mais, si cet astre passe trop près, outre les incidences magnétiques de rigueur, il risque d’y avoir de la casse sur la terre. Point de détail : cet astre fait 5 fois la masse de la terre…Toujours selon la NASA, il semblerait que l’approche lente de cette planète encore très, très loin de nous soit déjà responsable des tsunamis, des canicules, des tremblements de terre, des inondations, etc…

Alors, l’actuel virus ? Une broutille sensée réveiller l’humanité et la tourner – ou retourner – vers Dieu.

Récapitulation du scénario possible (car les prophéties demeurent conditionnées par l'attitude des hommes):

-Coronavirus et autres virus possibles.

-Avertissement

-Châtiment.

Ces quelques lignes à l’attention des être éveillés. Pour les autres : « bon suaire messieurs-dames ! »

(Conseil de lecture : « PROTECTIONS POUR LA PERIODE DES CHATIMENTS"– Association « Le Sanctuaire de Marie-Julie » - La Fraudais – F-44100 Blain – 02 40 51 06 81 – www.marie-julie-jahenny.fr )

Miserere - Gregorio Allegri.

« Pitié pour moi, mon Dieu, dans Ton amour, selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense.
Oui, je connais mon péché, ma faute est toujours devant moi.
Contre Toi, et Toi seul, j’ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait.
Ainsi, Tu peux parler et montrer Ta justice, être juge et montrer Ta victoire.
Moi, je suis né dans la faute, j’étais pécheur dès le sein de ma mère.
Mais Tu veux au fond de moi la vérité ; dans le secret, Tu m’apprends la sagesse.
Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur ; lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.
Fais que j’entende les chants et la fête : ils danseront, les os que Tu broyais.
Détourne Ta face de mes fautes, enlève tous mes péchés.
Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de Ta face, ne me reprends pas Ton Esprit Saint.
Rends-moi la joie d’être sauvé ; que l’esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins ; vers toi, reviendront les égarés.
Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur, et ma langue acclamera Ta justice.
Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera Ta louange.
Si j’offre un sacrifice, Tu n’en veux pas, Tu n’acceptes pas d’holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ; Tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé.
Accorde à Sion le bonheur, relève les murs de Jérusalem.
Alors Tu accepteras de justes sacrifices, oblations et holocaustes ; alors on offrira des taureaux sur Ton autel. »

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123website.be
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

24.03 | 18:52
Ma page d'accueil a reçu 4
Vous aimez cette page