SAINTE RUSSIE

Moscou – Monastère de la Rencontre : Construction d’une grande église avec coupoles dorées. (Crédit photo : Nadejda Vasiliéva)

                             À NADEJDA VASILIEVA

 

Je parlerai,

     de-ci,

     de-là,

     de ceci,

     de cela ;

     nanti d’un long visa

     valable pour la vie.

L’aujourd’hui me tend  la Russie,

     prompt je la saisis.

J’ai la pensée multiple

     et l’esprit modulable.

La vie vive est évolutive,

     je resterai un vivant vif.

Apôtre et lettré numérique,

     j’ai le Monde à portée de plume.

 

___________

 

SAINTE RUSSIE

 

Le 13 Juillet 1917, la très sainte Vierge Marie disait à Fatima (Portugal) :

 

« Je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. Si on accepte mes demandes, la Russie se convertira et on aura la paix; sinon elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l'Église. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, diverses nations seront détruites. »

La "consécration de la Russie" est une prière votive, exécutée par le pape en communion avec les évêques du monde entier, demandée par l'apparition de Fatima en 1917.

Le pape Pie XII, qui, en 1950, dans les jardins du Vatican, vit le miracle du soleil de manière analogue à ce qui s'était passé le 13 octobre 1917 à Fatima, fut donc stimulé à réaliser cette demande. Ainsi voulut-il effectuer une consécration de la Russie. Il la formula en 1952 dans une lettre apostolique, mais il n'avait pas donné l'ordre à tous les évêques catholiques de s'unir à lui dans un acte public.

La consécration de la Russie est-elle maintenant faite ? Selon sœur Lucie de Fatima, elle a été faite conformément aux demandes de Notre Dame par sa sainteté Jean-Paul II.

Ecoutons l’analyse qu’en fait Monseigneur René Laurentin :

 « La consécration fut faite par Pie XII avec une mention voilée, mais comprise par Dieu, de la Russie. Ce qui a manqué, c’est l’union avec tous les évêques du monde, et vu que cette consécration est un appel à l’union avec tout le peuple de Dieu, cet aspect était indispensable. Après cela, les Papes qui ont suivi Pie XII ont plus ou moins répété cette consécration dans les mêmes conditions : toujours manquait l’union avec tous les évêques du monde. Pour cette raison, en 1982, j’ai dit à M. le Nonce apostolique, Mgr Portalupi, que cette consécration n’était pas conforme à ce qu’avait demandé Notre Dame […]

Par la suite, l’actuel pontife Jean Paul II l’a fit, le 25 mars 1984 [en fait le 24, fête anticipée de l’Annonciation], après avoir écrit à tous les évêques, en les sollicitant que chacun la fît, en son propre diocèse, en union avec la partie du peuple de Dieu qui lui avait été confiée, et après avoir faite venir l’image de Notre-Dame de Fatima à Rome. Il l’a faite publiquement, en union avec tous les évêques qui, avec Sa Sainteté, se sont unis au peuple de Dieu, corps mystique du Christ ; il l’a faite au cœur immaculé de Marie, mère du Christ et de son Corps mystique, pour que, avec elle et par elle, avec le Christ, elle puisse être portée et offerte pour le salut de l’humanité. Ainsi cette consécration a-t-elle été faite par Sa Sainteté Jean Paul II, le 25 mars 1984. Je crois qu’il n’y a aucune contradiction, et nous devons tenir présent que le plus important de cette consécration est l’union de tout le peuple de Dieu, comme le Christ l’a demandé, peu avant sa mort sur la Croix. » (1)

C’est à ces ultimes efforts qu’ont répondu les premières réalisations de la promesse : libération religieuse de proche en proche, avec émancipations des pays de l’Est, et résurrection des Eglises gréco-catholiques ou autres, supprimées ou enterrées dans tout le bloc. Aujourd’hui, la fin de la persécution prédite par la Vierge est largement réalisée et la conversion est en cours. C’est donc en action de grâce que Jean Paul II a renouvelé sa consécration à Fatima, le 13 mai 1991. Sans doute sera-t-elle encore renouvelée à l’avenir en Russie même, de façon à en multiplier encore les fruits par la participation des populations. (2)

L’un des fruits les plus médiatiquement probants de cette Consécration de la Russie au cœur immaculé de Marie est l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine. Nous citons des extraits de son célèbre discours prononcé le 19 septembre 2013, lors du Forum de Valdaï en Russie, qui n'a pas pris une ride et demeure  criant de vérité.

" Un autre défi important pour l'identité de la Russie est lié aux événements qui ont lieu dans le monde. Cela concerne les politiques étrangères et les valeurs morales. Nous pouvons voir comment beaucoup de pays euro-atlantiques sont en train de rejeter leurs racines, dont les valeurs chrétiennes, qui constituent la base de la civilisation occidentale. Ils sont en train de renier les principes moraux et    leur    identité   traditionnelle   :   nationale,   culturelles,  religieuse et même sexuelle. Ils mettent en place des politiques qui mettent à égalité des familles nombreuses avec des familles homoparentales, la Foi en Dieu est égale à la Foi en Satan " (…/…)  Cet excès de politiquement correct a conduit à ce que des personnes parlent sérieusement d'enregistrer des partis politiques dont l'objectif est de promouvoir la pédophilie. Dans beaucoup de pays européens les gens sont embarrassés de parler de leur religion. Les jours de fête sont abolis ou appelés différemment : leur essence est cachée, tout comme leur fondement moral. Je suis convaincu que cela ouvre un chemin direct à la dégradation et au primitivisme, aboutissant à une profonde crise démographique et morale "

 

(1) Sr Lucie, lettre du 21 novembre 1989, publiée dans R. LAURENTIN, Comment la Vierge Marie leur a rendu la liberté, ŒIL, Paris, 1991, p.87-88)

(2) R. LAURENTIN, Comment la Vierge Marie leur a rendu la liberté, ŒIL, Paris, 1991, p.86-91 Sœur Lucie et R. Laurentin

- See more at: http://www.mariedenazareth.com/qui-est-marie/consecration-de-la-russie#sthash.l9ohzZA5.dpuf

Chapelle orthodoxe aux environs de St-Pétersbourg. (Crédit photo : Nadejda Vasiliéva)

 

VLADIMIR POUTINE

 

Vladimir Poutine est l’un des hommes le plus puissant  de la planète et jusqu’à présent l’un des dirigeants les plus populaires de la Russie. Pourtant, un an avant son élection, cet ancien lieutenant-colonel du KGB était encore totalement inconnu. Or il devient l’héritier du président Boris Eltsine, arrive au pouvoir et en contrôle tous les rouages. « ...Il correspondrait, fondamentalement, au genre de dirigeant qui convient le mieux à l’immense et chaotique Russie. Ses premières années de présidence ont d’ailleurs confirmé cette alchimie, l’économie du pays se redressant de manière spectaculaire après la débâcle enregistrée durant les années Eltsine. (.../...) Ce que la majorité des Russes, qui continuent à accorder leur confiance à leur président, retiennent de son action, c’est qu’il a su sortir le pays du chaos des années 1990, et à réaffirmer que la Russie était une grande puissance avec laquelle le reste du monde devait compter. Une nation providentielle aussi, investie d’une mission, seul rempart contre l’influence    néfaste    d’un   Occident    athée,  décadent, dévirilisé, que le président ne cesse de dénoncer et de diaboliser, quitte à employer des arguments quasi mystiques ou à exalter les bonnes vieilles traditions » (Mikhaïl Gorbatchev « La Revue », n°51-52, Avril-Mai 2015, page 32).

« Lorsque  Vladimir Poutine est arrivé au pouvoir, la Russie était dans une situation critique. Le chaos régnait partout, l’économie était en ruine, des régions entières voulaient faire sécession : la menace de désintégration était réelle ! Poutine a réussi à rétablir la situation. Même s’il n’avait plus rien réussi depuis, il faudrait tout de même lui reconnaître ça. » (Mikhaïl Gorbatchev, opus citus, même page).

Les ennemis de Vladimir Poutine lui reprochent essentiellement son refus du nouvel ordre mondial : conglomérat d’impérialisme capitaliste américain, d’athéisme étatisé destructeur de l’identité des pays chrétiens, d’immoralité inique, d’anarchie prônant la tolérance qui mène à l’abolition des lois. Qu’il s’élève ainsi contre une telle déchéance de l’humanité (ce « monde mourant ») justifie les moyens qu’il peut ou pourrait employer ; comme son maintien au pouvoir lui permettant la sauvegarde économique, morale et spirituelle de son Pays ainsi – ce qui est plus que désirable – que ce celle du monde entier.

Environs de Saint-Pétersbourg (Crédit photo : Nadejda Vasiliéva).

 

« MONDE NOUVEAU »

Le « Monde nouveau » est le monde tel qu’il deviendra longtemps après  le « Châtiment » décrit par la Vierge Marie depuis le tout début des années 1980, à l’Escorial en Espagne. * Ce châtiment atteindra et détruira les deux tiers de l’humanité. Notons que Michel de Nostredame  en fit allusion dans sa « Lettre à Henry, roy de France second », en 1558 :

« Et  sur ces entrefaites commencera une si grande pestilence que plus des deux tiers de l’humanité périront. A tel point qu’on ne connaîtra plus les propriétaires des champs et des maisons et que l’herbe poussera dans les rues des villes plus haut que les genoux. » **

Entre ces deux prophéties, Marie-Julie Jahenny (1850-1941) fit dresser la carte de la France avec ses villes et se régions englouties par les tremblements de terre ou détruites par les envahisseurs. Précisons, toutefois, que  ce châtiment de la terre de France demeure une prophétie conditionnelle  et ne se réaliserait qu’avant le Châtiment universel.

Le Monde nouveau sera donc sans états et sans nations. Les astres ayant percuté la Terre, sa face, renouvelée en profondeur, se verra timidement animée par fort peu de survivants. C’est ainsi  que nous pouvons déduire que nous survivons actuellement dans un monde mourant en phase terminale. Nonobstant, des guerres, des cataclysmes et des épidémies peuvent précéder ce Châtiment. De cela nous sommes prévenus depuis le 19 Septembre 1846, par Notre Dame de La Salette dans son long discours fait à la bergère Mélanie Calvat.

Le 10 Juin 1984, Notre-Dame des Douleurs de l’Escorial nous affirme :

« Le châtiment terrestre, vous pouvez l’éviter avec la prière et le sacrifice, mais le châtiment divin du Ciel personne ne pourra s’y soustraire. (.../...) Ce ne sera pas de l’eau, cette fois-ci, ce sera du feu à cause d’un astre qui va heurter la terre. »

Nous savons qu’aucune prophétie ne peut être datée – déjà parce que le libre-arbitre des hommes peut avancer, retarder, mais aussi l’annuler, cette prophétie ; aussi, à l’Escorial, Notre-Dame des douleurs nous précise en faisant bien la part de ces deux châtiments :

« Le Châtiment divin du Ciel, Jésus-Christ lui-même, le Fils de Dieu, ne le connait pas. Seul le Père le connait, pas mêmes les anges du Ciel ».

Le libre arbitre de l’homme consiste à répondre aux demandes de conversion du Ciel. Conjointement, profiter fort légitimement des bonnes choses de ce Monde – qu’initialement Dieu créa si beau – est très judicieux. Une seule alternative nous est proposée : choisir Dieu et la vie éternelle ou Le renier –Lui et Ses Commandements – et tomber dans l’horreur de la damnation éternelle.

 

*« L’AVERTISSEMENT, LES CHATIMENTS ET LA VENUE DU CHRIST PAR LES MESSAGES DE L’ESCORIAL » - Jean-Pierre Jouhanneault – Ed. Résiac (code 011627) – 62 pages – 6€.

**Jean-Charles de Fontbrune – NOSTRADAMUS HITORIEN ET PROPHÈTE – Ed. du Rocher, 1982 – page 137.

___________

  

TERRE DE RÉSURECTION

 

Après les basses impasses de la pensée unique – athée et christianophobe – à moi les terres des lointains légendaires de la Russie ressuscitée ! Mon âme a soif des mots des grands écrivains immortels qui, eux, écrivaient souvent  près de Dieu. Le renouveau chrétien nous vient de l’Est, inspiré. C’est un pape de Pologne qui fit, enfin et dans les normes, la consécration de la Russie au cœur immaculé de la Vierge Marie. La réponse de Marie se fit et Dieu a béni la Russie : un Président providentiel lui fut envoyé, l’économie s’est relevée, le Pays est médiatisé.

 

Extraits de « 19ème Avenue »

e-book sur  : www.nicolas-sylvain.jimdo.com

Mise en ligne : 12/12/2016.

Sublime vidéo envoyée de Moscou par Nadejda Vasiliéva.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123website.be
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

24.03 | 18:52
Ma page d'accueil a reçu 4
Vous aimez cette page